Le foin est-il essentiel à l’alimentation du cheval ?

Les chevaux à l’état sauvage passent généralement 16 heures par jour dans les pâturages pour manger. Le foin est indispensable pour donner aux chevaux domestiques un apport énergétique identique. Ce régime alimentaire garantit une meilleure digestion et aide les éleveurs à augmenter la performance physique de leurs bêtes.

Pourquoi donner du foin à son cheval ?

Les chevaux sont habitués à consommer du fourrage sec comme le foin au quotidien. Ce type de provision est primordial pour leur garantir une bonne santé. Il faut savoir que le foin pour cheval est essentiellement composé de fibres. L’animal requiert l’aide d’une microflore qui se trouve dans son gros intestin pour les absorber. La digestion se fera durant de longues heures, ce qui contribue à une source de glucide lent. Ainsi, il aura en permanence un générateur d’énergie.

Le foin est également à privilégier par rapport à la paille puisqu’il apporte plus de substance énergétique pour une même quantité. Il évite les maladies digestives liées aux remontées d’acide comme l’ulcère ou les coliques. Son absorption se fait plus facilement, car il est plus toléré.

Les avantages du foin

Le cheval a une physiologie complexe, son corps ne peut absorber de l’eau que lorsqu’il consomme des nutriments en même temps. Ingérer du foin pour cheval lui permet de se réhydrater tout en lui offrant un apport énergétique suffisant.

Les chevaux ont l’habitude de manger continuellement pendant 16 heures quand ils sont libres dans la nature. Dans un box, cette durée est réduite à environ 3 heures. Une inactivité prolongée favorise l’apparition de tic et diminue leurs compétences physiques. En leur donnant du foin, on peut éviter qu’ils ne s’ennuient, car la digestion peut prendre jusqu’à 2 heures.

En mastiquant longuement, le cheval produit une grande quantité de salive. Ainsi, la basicité de cette sécrétion s’oppose à l’acidité gastrique qui est néfaste pour l’animal. Le risque d’ulcères gastriques est écarté grâce à la consommation de foin.

À quel moment donner du foin à son cheval ?

D’après les recherches, il a été prouvé qu’un cheval a besoin d’un apport de 1,5 % de son poids en matière de fourrage. Au minimum, un cheval de 500 kg doit consommer 9 kg de foin pour cheval. La répartition de cette nourriture doit se faire en deux temps pour offrir une occupation permanente à l’animal. Il est possible de lui donner de l’eau avant ou après son repas pour qu’il ne soit pas déshydraté.

Il faut savoir que chaque cheval a un état de santé différent. C’est un critère qui va influencer la quantité du foin à distribuer. Avec un métabolisme trop lent et une difficulté à absorber, cet apport doit être considérablement réduit. Il faut également s’assurer de la qualité nutritionnelle du produit.

Alimentation bio : où trouver l’essentiel pour nourrir votre cheval ?
Quels aliments pour votre cheval ?