Bien nourrir son cheval selon l’âge et la pratique de l’animal

La composition du régime alimentaire d’un cheval est basée sur les éléments suivants : herbe, fourrage, aliments concentrés, pommes, carottes mais les conditions de vie d’un cheval et ses activités journalières au service de l’homme déterminent la ration équilibrée de celui ci. Quelle est alors la ration alimentaire équilibrée d’un cheval selon son age, sa taille, ses activités et les saisons durant lesquelles il évolue ? Ensuite, quel est le mode d’alimentation d’un cheval ?

La ration alimentaire équilibrée d’un cheval

La ration alimentaire d’un cheval est composée essentiellement des hydrates de carbone structuraux comme le foin, l’herbe, et des hydrates de carbone non structuraux notamment l’avoine, l’orge et le mais.

Pour un cheval ou un poney de 300 kg pratiquant une activité léger, la ration est de 4 kg par jour de foin de pré et 2 kg par jour de granulés. Mais si il exerce un niveau d’activité moyen,, on lui donne 4 kg de foin de pré par jour et 3 kg par jour de granulés. Dans le cas ou le cheval pratique un niveau d’activité soutenu, le granulé doit être 4 kg par jours.

Pour un cheval de 450 kg, le foin de pré stagne à 5 kg par jour dans les 3 cas d’activités et le granulé est de 3 kg par jour pour un niveau d’ activité léger, 3,5 kg par jour pour le niveau d’activité moyen et 4,5 kg par jour pour les niveaux d’activités soutenus.

Pour un cheval de 600 kg, quel que soit le niveau d’activité, la ration est de 4 kg par jour de foin de pré et de 2 kg par jour de granulé.

Le mode d’alimentation d’un cheval

Au box, au pré avec abri, un bac plein d’eau doit être fourni au cheval. En effet, il boit entre 19 et 57 litres d’eau par jour. Cette eau doit être propre et fraîche. Concernant la ration journalière, pour bien assurer la digestion, elle doit être répartie en trois, quatre ou cinq fois dans la journée. D’une part, pour le développement de l’équidé, laisser l’animal au pré, par exemple  le matin pour brouter de l’herbe. D’autre part, pour soutenir le métabolisme osseux des jeunes chevaux en pleine croissance, il faut leur administrer des compléments alimentaires tels que les céréales. Nourrir son cheval revient à lui donner du temps pour manger.  On tient à remarquer que les graines doivent être réparties uniformément au cours de la journée en trois portions.

Les précautions à prendre

Il faut éviter de donner au cheval des foins avec des moisissures ou des poussières. Cependant, offrez lui des compléments alimentaires contenant des protéines, des graisses, des vitamines et des minéraux ; pommes, carottes, haricots verts, des pelures de pastèque et du céleri pour maintenir sa santé en vigueur. Il faut nourrir son cheval une heure avant ou après une promenade

Alimentation bio : où trouver l’essentiel pour nourrir votre cheval ?
Quels aliments pour votre cheval ?